Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le monde m'appartient

Voyages, photos et impressions...


St John, US Virgin Island, USA (Juin 2013)

Publié le 21 Juillet 2013, 21:17pm

Catégories : #Etats-Unis

Depuis le moment où j'ai su que j'allais vivre aux Etats Unis, j'ai voulu en profiter pour passer des vacances de rêves dans les Caraïbes ! Je suis allée en Martinique il y a quelques années, et bien que j'ai adoré mon séjour, je n'ai pas eu l'impression de me retrouver sur une île "paradisiaque". Cette fois ci donc, je voulais être sûre de mon coup ! J'ai d'abord pensé aux Bahamas, mais l'amie avec qui je partais m'a proposé St John, plus authentique. Et elle a bien fait !

  • Durée du séjour : 5 jours
  • J’ai adoré : la plongée et le snorkelling, la faune, les plages desertes, le parc national.
  • J’ai moins aimé : notre bungalow au Cinamon Bay campground.

Les Iles Vierges sont un ensemble d'îles à l'est de Porto Rico. Une partie des îles sont américaines (notemment St John) et l'autre partie est britannique. Elles sont pour la plupart assez petites. Nous arrivons à St John après avoir survolé St Thomas et pris le bateau pour un petit tour de 30 minutes. C'est déjà beau, mais on ne s'attendait pas à en prendre autant plein les yeux ensuite ! Il n'y a rien de comparable à la beauté sauvage de St John, d'autant que nous y sommes allées en pleine saison creuse. Nous avons plusieurs fois eu l'impression d'être presque seules au monde.
Au programme de ces vacances : plage, snorkelling, randonnée, plongée et kayak.
Nous avons été nous baigner dans la plupart des plages de l'île à raison d'une ou deux par jour, et toutes sont incroyables (mention spéciale à Hawksnest, sublime). Relativement petites, du sable fin, des cocotiers et une eau turquoise transparente... Le rêve quoi ! Certaines plages sont particulièrement indiquées pour le snorkelling (j'ai nagé avec une tortue pendant 20 minutes à Watermelon Cay, c'était tout simplement magique). A Trunk Bay, il y a même un parcours sous marin à suivre !
Il faut savoir que Trunk Bay est une plage payante mais accessible depuis Denise Bay (si comme nous vous refusez de vous faire racketter et que nager 20/30 minutes vous ravi). C'est très beau, mais comme partout, et c'est là que l'on croise la plus grande concentration de touristes.
J'ai adoré ces décors de rêve, mais je m'ennuie vite si je ne nage pas, donc nous restions rarement plus d'une heure et profitions ainsi à fond des tresors de St John.

L'île est recouverte aux 2/3 d'un parc national luxuriant, ce qui donne l'impression d'être dans la jungle en permanence. Pour se déplacer il faut louer une voiture, il n'y a pas d'alternative, les routes sont étroites et il n'y a pas de trottoire. St John étant assez petite, être véhiculé permet d'en faire le tour rapidement. Nous avons donc constaté la différence entre l'est et l'ouest, le 1e beaucoup plus touristique et amenagé, le 2e plus sauvage.
Deux randonnées m'ont particulièrement marquée.
- Reef Bay trail avec ses ruines et ses petroglyphes. Il s'agit d'une rando d'environ 2 heures, le retour est presque entièrement en montée, on est immergé dans la forêt, c'est très apaisant.
- Salt Pond and Drunk Bay trail, un sentier faisable en 20 petites minutes vraiment hors du commun. On commence par descendre depuis la route pour se retrouver sur une plage de rêve, on continue et on arrive sur un lac rouge (dû à la couleur des pierres qui en tapissent le fond) bordé de mousse (comme du savon) ! Déjà, c'est une vision particulière et inhabituelle, car de la mousse autour d'un fleuve d'accord, mais beaucoup de mousse autour d'un petit lac complètement plat... C'est très intrigant !
On continue pour arriver face à l'océan, plus question de sable fin et d'eau transparente, ici les vagues se déchainent. On ne trouve que des gallets poreux au sol, et depuis une vingtaine d'années les gens s'en servent pour representer des figures humaines qu'ils déposent un peu partout au bord de l'eau. C'est très deroutant et complètement inédit, j'ai eu l'impression de me retrouver sur un site vaudou face aux forces de la nature déchainée. Incontournable !

En tant que plongeuse, je ne pouvais pas laisser passer l'occasion d'explorer de nouveaux fonds marins, et encore une fois j'ai été ravie de mes découvertes. Beaucoup de coraux magnifiques, de nudibranches, des raies, des balistes, de la couleur, du petit et du moyen, d'énormes langoustes, des tortues... Et surtout, mes premiers requins ! Deux superbes requins nourrices lors de deux plongées différentes, des animaux majestueux et paisibles que j'ai adoré voir évoluer d'aussi près. N'étant pas affiliée PADI, je dois dire que je préfère l'organisation "à la française" où chacun s'occupe de son propre matériel, cela permet de se responsabiliser et de prendre conscience des risques de cette activité, mais bon je n'ai pas eu le choix, alors... J'ai donc accepté que les dive masters nous laissent faire notre vie seuls les 10 dernières minutes des plongées, que le dernier palier de sécurité ne soit pas toujours respecté, où même que notre niveau d'air ne soit pas contrôlé systématiquement sous l'eau...

Nous avons également profité de notre dernière après-midi pour louer des kayaks depuis Cruz Bay et aller sur une ile deserte (Henley Cay) face a Caneel Bay. Une promenade de quelques heures très agréable...

Ce séjour a été apaisant et très depaysant. Je n'avais jamais vu d'endroit si beau. La faune sauvage était fantastique (beaucoup de papillons, des ânes, des crabes partout, des daims, des colibris...), sans parler du bébé requin que j'ai vu à 30 centimètres du rivage le dernier jour !
Un mot tout de même sur le budget à prévoir. Nous avons eu la chance de nous voir offrir la location de la voiture, et nous avions choisi de loger dans un bungalow de Cinamon Bay campground (le meilleur rapport qualité/prix de l'île nous a-t-on dit). Ces 5 jours ne nous on donc pas coûté cher, mais si c'était à refaire, je me contenterai du camping. Le bungalow et les draps étaient vraiment sales. Nous avons retrouvé tout type de (gros) cafards et autres insectes sur nos lits et au sol, nous avons demandé 3 fois à ce que la chambre soit nettoyée et ça n'a jamais été fait. Nous avions payé pour avoir un frigidaire, et nous n'avons eu qu'une glacière inutile et sale.
Je conseille donc de s'en tenir au camping, car la plage et le site "en pleine nature" valent le coup.

Bonnes adresses :
- Low Key Watersports Club de plongée.
- Daily Grotto Snack, les sandwichs sont copieux et très bons.
- Morgan's mango Restaurant carribéen, absolument délicieux de l'entrée au dessert.

St John, US Virgin Island, USA (Juin 2013)
St John, US Virgin Island, USA (Juin 2013)
St John, US Virgin Island, USA (Juin 2013)
St John, US Virgin Island, USA (Juin 2013)
St John, US Virgin Island, USA (Juin 2013)
St John, US Virgin Island, USA (Juin 2013)
St John, US Virgin Island, USA (Juin 2013)
St John, US Virgin Island, USA (Juin 2013)
St John, US Virgin Island, USA (Juin 2013)
St John, US Virgin Island, USA (Juin 2013)
St John, US Virgin Island, USA (Juin 2013)
St John, US Virgin Island, USA (Juin 2013)
St John, US Virgin Island, USA (Juin 2013)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents