Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le monde m'appartient

Voyages, photos et impressions...


New Orleans, Louisiana, USA (Mai 2013)

Publié le 20 Juillet 2013, 00:00am

Catégories : #Etats-Unis

Après avoir lu moult avis très positifs sur la Nouvelle Orléans et surtout après avoir entendu parler des tours dans le bayou, la fan de reptiles que je suis a décidé d'aller voir ça de plus près. Etant donné que l'hiver les gros aligators ne se montrent pas et que l'été les moustiques sont partout, le mois de mai était idéal. Un soir de nuit blanche, à moitié endormie et en 30 secondes, j'ai donc pris mes billets d'avion pour le week end même ainsi qu'une chambre en hôtel 4* (il fallait vraiment que je sois dans un état second...). Le lendemain j'explique à ma coloc qu'épuisée, j'ai depensé une fortune pour partir ce week end sans m'en rendre compte, elle décide alors de m'accompagner !

  • Durée du séjour : 3 jours
  • J’ai adoré : la musique partout, approcher les aligators, faire la fête sur Bourbon Street, les pates sauce cajun (creole), la gentillesse des gens.
  • J’ai moins aimé : les zombies dans la rue le samedi soir après minuit, le french market.

Me voici donc en Louisianne début mai, il fait très chaud. Ce beau ciel bleu me met immédiatement de bonne humeur ! Je prends le bus pour me rendre dans le centre ville et le chauffeur me dépose gentiement devant Café du monde où je voulais absolument prendre mon petit déjeuner.
L'endroit est bondé, il y a une longue file d'attente mais ça avance vite. Je goûte enfin ces "beignets" si reputés. Il s'agit de pate frie recouverte de sucre en poudre, c'est simple mais très bon (si comme moi on aime le gras). Repue, je pars à la découverte du french quarter. La Nouvelle Orléans ayant été française deux fois au cours de son histoire, je m'attendais à me retrouver comme chez moi. En réalité, le style architecturale fait plus caribéen voire espagnol que français métropolitain. Les petits immeubles colorés aux balcons fleuris abondent dans ce quartier.
C'est le coin le plus touristique de la ville, et c'est vraiment beau ! Il y a beaucoup de petites boutiques charmantes un peu partout (si vous cherchez une robe de pinup, c'est là que vous aurez le plus de choix). La ville est aussi le berceau du vaudoo, et c'est fortement exploité... Des boutiques et des tours y sont consacrés, plus ou moins authentiques. Un petit tour par le french market pour voir qu'il n'a rien de français ou d'interessant, et je pars.

J'ai pris le trolley pour me rendre dans le Garden District, connu pour ses grande maisons coloniales, mais je n'avais qu'un billet de 20$ et le chauffeur pas de monnaie... Un passager m'a donc tout simplement offert ma place ! Une fois arrivée à destination, je me balade au milieu des grandes demeures et des arbres chargés en colliers colorés (symboles de fête), puis je m'éloigne et passe vraisemblablement du côté pauvre. Avec mes grosses lunettes de marque et mon reflex à la main, je suis à moitié tranquille quand un groupe de racailles aux visages tatoués et dents en or m'accoste... L'un d'eux veux me serrer la main car je ressemblerais à Cher (pause rire). Ils me parlent 30 secondes de mes lunettes et me souhaitent un bon séjour avec leur plus grand sourir. Les gens sont vraiment super sympas dans cette ville... et j'aime qu'ils fassent tomber mes préjugés.

Ma coloc arrive, nous nous rejoignons dans le french quarter pour manger un burger au beurre de cacahuète, veggie pour moi, boeuf et bacon pour elle, tout les deux délicieux. Nous allons voir des concerts de jazz dans les bars alentours et dans la rue.
Il faut savoir que la musique est omniprésente dans la ville, en effet c'est là qu'est né le jazz ! Nous avons vu beaucoup de groupes durant notre séjour et tous étaient vraiment excellents. Pas une fois nous ne sommes passées devant un groupe sans nous arrêter le temps de quelques morceaux.

Le lendemain, nous allons dans le bayou pour faire un tour de bateau au milieu des aligators. Comme prévu, les gros specimens étaient de sortie ! Le capitaine les attire avec des chamallows, j'imagine que ce n'est pas l'alimentation qui leur convient le mieux... Rien avoir avec un "ecotour" donc. Le pire étant à venir : le capitaine du bateau sort un pauvre bébé aligator d'une glacière. Il a la gueule scotchée et passe de mains en mains... Il faut donc bien se renseigner sur le type de tour que l'on choisit, si j'avais su je n'aurais pas fait cette excursion-ci.
Nous poursuivons avec la visite d'une ancienne plantation de cannes à sucre, Oak Alley. Le lieu est trés beau, mais j'ai été un peu gênée par le discours sur l'esclavage, qui n'est jamais condamné. J'aurais compris qu'on n'en parle pas car ce n'était pas le propos et que se contenter d'admirer cette allée majestueuse puisse suffir, mais quitte à l'évoquer, autant être réaliste et ne pas faire passer l'esclavage pour ce qu'il n'est pas : une condition pas forcément si pénible...
Même chose le lendemain lors d'une visite guidée du french quarter... Où l'on justifie cela par le fait que dans cette région et depuis très longtemps, les gens de couleurs se mélangent aux créoles (les blancs venus d'Europe, notament de France), il n'y aurait donc pas eu de racisme à la Nouvelle Orléans à l'époque de l'esclavage, ah bon d'accord.

Nous finissons notre journée sur Frenchmen street, en allant de concert en concert, puis sur Bourbon street où l'ambiance est déjà au top ! Groupes jazz, blues, brass, rock dans les bars et dans la rue, tout le monde boit des Hand Grenades en marchant (sorte de Mojito dans un verre typique/ridicule/marrant que l'on peut remplir dans différents points de vente de la rue), bref c'est la folie ! La rue n'est pas bien longue mais il nous a fallu toute la nuit pour la traverser ! Les bars ont tous des balcons d'où les gens lancent des colliers colorés aux passants. Ces fameux colliers se trouvent facilement dans les boutiques pour touristes, du collier en perles simple à ceux ornés de penis, pinguins ou à peu près n'importe quoi, ils ne coutent pas cher et peuvent s'acheter par lot de 10, 20, 30, 40... Le but étant de les semer partout sur son passage. On peut dire qu'ils savent faire la fête !

Nous passons notre dernière journée à nous balader tranquillement, manger de nouveaux beignets et voir de nouveaux groupes jouer. Nous ne nous sommes pas trop eloignées du centre ville mais nous n'avons pas vu de dégâts causés par l'ouragan Katrina, la ville a su se relever pour acceuillir le tourisme. Malheureusement il doit bien y en avoir de toujours visibles puisque l'on peut faire un "Katrina tour"...
En bref, la Nouvelle Orléans est une destination incontournable pour tous les epicuriens !

Bonnes adresses :
- Cafe du monde Le café où manger des beignets, touristique, mais très sympa.
- Spotted cat Bar avec de très bons groupes live dès l'après midi.
- Cafe Pontalba J'y ai mangé les meilleures pates de ma vie (vegetarian pasta with creole sauce).

New Orleans, Louisiana, USA (Mai 2013)
New Orleans, Louisiana, USA (Mai 2013)
New Orleans, Louisiana, USA (Mai 2013)
New Orleans, Louisiana, USA (Mai 2013)
New Orleans, Louisiana, USA (Mai 2013)
New Orleans, Louisiana, USA (Mai 2013)
New Orleans, Louisiana, USA (Mai 2013)
New Orleans, Louisiana, USA (Mai 2013)
New Orleans, Louisiana, USA (Mai 2013)
New Orleans, Louisiana, USA (Mai 2013)
New Orleans, Louisiana, USA (Mai 2013)
New Orleans, Louisiana, USA (Mai 2013)
New Orleans, Louisiana, USA (Mai 2013)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents